Test : Ton degré d’autocompassion

Test : Ton degré d'auto compassion

La compassion envers soi, par définition, requiert les mêmes qualités que celle adressée à autrui. En premier lieu, elle implique que l’on s’arrête pour contempler sa souffrance. Comment être touché par sa propre douleur si l’on ne commence pas par admettre son existence ?

Résultat, lorsque survient une situation pénible ou stressante, nous nous autorisons rarement à prendre le temps de nous interroger sur notre ressenti.

Bien des gens sont plus stricts avec eu-mêmes qu’avec les autres. Faire preuve d’indulgence envers soi-même est plus difficile qu’il n’y paraît.
Ce petit test est fait pour découvrir si vous êtes suffisamment compréhensif(ve) avec vous-mêmes face à vos échecs et vos erreurs.
Bon test à vous !

1. Lorsque quelque chose de grave se produit, j’ai tendance à en exagérer la gravité.

 
 
 
 
 
 
 

2. Lorsque je pense à mes défauts, je me sens vraiment différent(e) des autres.

 
 
 
 
 
 
 

3. Lorsque je me sens mal, je me dis que je ne suis pas seul(e) et qu’ailleurs d’autres personnes ressentent les mêmes choses.

 
 
 
 
 
 
 

4. Lorsque les choses tournent mal, je vois mes problèmes comme une chose normale et qui peut toucher tout le monde

 
 
 
 
 
 
 

5. Je fais preuve de tolérance vis à vis de mes défauts.

 
 
 
 
 
 
 

6. Lorsque j’échoue dans un domaine important pour moi, cela me touche vraiment et je perds tous mes moyens.

 
 
 
 
 
 
 

7. Lorsqu’un événement douloureux se produit, j’essaie d’analyser la situation de façon réfléchie.

 
 
 
 
 
 
 

8. J’essaie de faire preuve de compréhension et de patience vis à vis des aspects de ma personnalité qui ne me plaisent pas.

 
 
 
 
 
 
 

9. Lorsque je me sens mal, j’ai l’impression que la plupart des gens sont plus heureux que moi.

 
 
 
 
 
 
 

10. Lorsque quelque chose me dérange ou me tracasse, je me laisse envahir par des sentiments négatifs.

 
 
 
 
 
 
 

11. Lorsque je vis des choses douloureuses et tristes, je suis plutôt aimable et doux(ce) avec moi-même.

 
 
 
 
 
 
 

12. J’essaie de voir mes échecs comme un élément faisant partie intégrante de mon cheminement personnel et cela m’aide à avancer positivement.

 
 
 
 
 
 
 

13. En cas de coup dur, je prends davantage soin de moi.

 
 
 
 
 
 
 

14. Lorsque je suis perturbé(e) par quelque chose, j’essaie de maîtriser mes sentiments.

 
 
 
 
 
 
 

15. Lorsque je rencontre des difficultés à affronter une situation, je m’imagine que d’autres personnes ont une vie plus facile que moi.

 
 
 
 
 
 
 

16. J’ai tendance à être négatif(ve)  vis à vis de moi-même lorsque je suis confronté à des facettes de ma personnalité qui me déplaisent.

 
 
 
 
 
 
 

17. Lorsque j’échoue dans un domaine important à mes yeux, j’ai tendance à me sentir seul(e) dans mon échec.

 
 
 
 
 
 
 

18. Lorsque j’ai le cafard j’ai tendance à me focaliser sur mes échecs.

 
 
 
 
 
 
 

19. Lorsque j’échoue, je me dis que d’autres sont passés par là avant moi.

 
 
 
 
 
 
 

20. En cas de coup dur, je suis intransigeant(e) avec moi-même.

 
 
 
 
 
 
 

21. Je déteste mes propres défauts. (Du moins, ceux que je pense percevoir)

 
 
 
 
 
 
 

22. Lorsque j’ai le cafard, j’essaie d’analyser mes sentiments avec ouverture et curiosité.

 
 
 
 
 
 
 

23. Je suis intolérant(e) et impatient(e) vis à vis des facettes de ma personnalité que je n’aime pas.

 
 
 
 
 
 
 

24. Lorsque j’échoue dans un domaine important à mes yeux, j’essaie de prendre le recul nécessaire et de faire preuve de discernement.

 
 
 
 
 
 
 

Question 1 sur 24

 

Je souhaite découvrir le programme  gratuitement et sans engagement

eyJpZCI6IjExIiwibGFiZWwiOiJTZW1haW5lIGdyYXR1aXRlIiwiYWN0aXZlIjoiMSIsIm9yaWdpbmFsX2lkIjoiNiIsInVuaXF1ZV9pZCI6ImJqbDE3YiIsInBhcmFtcyI6eyJlbmFibGVGb3JNZW1iZXJzaGlwIjoiMCIsInRwbCI6eyJ3aWR0aCI6IjEwMCIsIndpZHRoX21lYXN1cmUiOiIlIiwiYmdfdHlwZV8wIjoiY29sb3IiLCJiZ19pbWdfMCI6IiIsImJnX2NvbG9yXzAiOiIjNWZjY2EyIiwiYmdfdHlwZV8xIjoibm9uZSIsImJnX2ltZ18xIjoiIiwiYmdfY29sb3JfMSI6IiNmZjVlMjgiLCJiZ190eXBlXzIiOiJub25lIiwiYmdfaW1nXzIiOiIiLCJiZ19jb2xvcl8yIjoiI2ZmNWUyOCIsImJnX3R5cGVfMyI6Im5vbmUiLCJiZ19pbWdfMyI6IiIsImJnX2NvbG9yXzMiOiIjZmY1ZTI4IiwiZmllbGRfZXJyb3JfaW52YWxpZCI6IiIsImZvcm1fc2VudF9tc2ciOiJCaWVudmVudWUgZXQgTWVyY2kgXHUwMGUwIHBvdXIgdm90cmUgZGVtYW5kZSwgbm91cyBhbGxvbnMgbGEgdHJhaXRlciBkYW5zIGxlcyBtZWlsbGV1cnMgZFx1MDBlOWxhaXMuIiwiZm9ybV9zZW50X21zZ19jb2xvciI6IiM0YWU4ZWEiLCJoaWRlX29uX3N1Ym1pdCI6IjEiLCJyZWRpcmVjdF9vbl9zdWJtaXQiOiIiLCJ0ZXN0X2VtYWlsIjoiaW5mb0BqYWltZW1vbi1jb3Jwcy5jb20iLCJzYXZlX2NvbnRhY3RzIjoiMSIsImV4cF9kZWxpbSI6IjsiLCJmYl9jb252ZXJ0X2Jhc2UiOiIiLCJwdWJfcG9zdF90eXBlIjoicG9zdCIsInB1Yl9wb3N0X3N0YXR1cyI6InB1Ymxpc2giLCJyZWdfd3BfY3JlYXRlX3VzZXJfcm9sZSI6InN1YnNjcmliZXIiLCJmaWVsZF93cmFwcGVyIjoiPGRpdiBbZmllbGRfc2hlbGxfY2xhc3Nlc10gW2ZpZWxkX3NoZWxsX3N0eWxlc10+W2ZpZWxkXTxcL2Rpdj4ifSwiZmllbGRzIjpbeyJic19jbGFzc19pZCI6IjEyIiwibmFtZSI6IiIsImxhYmVsIjoiIiwicGxhY2Vob2xkZXIiOiIiLCJ2YWx1ZSI6IjxkaXYgY2xhc3M9XCJwYXBlci1wbGFuZVwiPjxpbWcgc3JjPVwiaHR0cHM6XC9cL3N1cHN5c3RpYy00MmQ3Lmt4Y2RuLmNvbVwvX2Fzc2V0c1wvZm9ybXNcL2ltZ1wvaW1hZ2VzXC9wYXBlci1wbGFuZS5wbmdcIiBcLz48XC9kaXY+PGRpdiBjbGFzcz1cImZhIGZhLXBhcGVyLXBsYW5lLW9cIj5cdTAwYTA8XC9kaXY+PGgyIHN0eWxlPVwidGV4dC1hbGlnbjogY2VudGVyO1wiPjxzcGFuIHN0eWxlPVwiZm9udC1mYW1pbHk6IGhlbHZldGljYSwgYXJpYWwsIHNhbnMtc2VyaWY7XCI+SmUgc291aGFpdGUgZFx1MDBlOWNvdXZyaXIgbGUgcHJvZ3JhbW1lXHUwMGEwPGltZyBjbGFzcz1cImFsaWdubm9uZSAgd3AtaW1hZ2UtNDc2XCIgc3JjPVwiaHR0cHM6XC9cL2phaW1lbW9uLWNvcnBzLmNvbVwvd3AtY29udGVudFwvdXBsb2Fkc1wvMjAxOFwvMDhcL2phaW1lcmVkZHkucG5nXCIgYWx0PVwiXCIgd2lkdGg9XCIxMjRcIiBoZWlnaHQ9XCI0MVwiIFwvPlx1MDBhMGdyYXR1aXRlbWVudCBldCBzYW5zIGVuZ2FnZW1lbnQ8XC9zcGFuPjxcL2gyPiIsImh0bWwiOiJodG1sZGVsaW0iLCJtYW5kYXRvcnkiOiIwIiwiYWRkX2NsYXNzZXMiOiIiLCJhZGRfc3R5bGVzIjoiIiwiYWRkX2F0dHIiOiIifSx7ImJzX2NsYXNzX2lkIjoiMTIiLCJuYW1lIjoiUHJlbm9tIiwibGFiZWwiOiIiLCJwbGFjZWhvbGRlciI6IlRvbiBwclx1MDBlOW5vbSIsInZhbHVlIjoiIiwidmFsdWVfcHJlc2V0IjoiIiwiaHRtbCI6InRleHQiLCJtYW5kYXRvcnkiOiIxIiwibWluX3NpemUiOiIiLCJtYXhfc2l6ZSI6IiIsImFkZF9jbGFzc2VzIjoiIiwiYWRkX3N0eWxlcyI6IiIsImFkZF9hdHRyIjoiIiwidm5fb25seV9udW1iZXIiOiIwIiwidm5fb25seV9sZXR0ZXJzIjoiMCIsInZuX3BhdHRlcm4iOiIwIiwidm5fZXF1YWwiOiIiLCJpY29uX2NsYXNzIjoiIiwiaWNvbl9zaXplIjoiIiwiaWNvbl9jb2xvciI6IiIsInRlcm1zIjoiIn0seyJic19jbGFzc19pZCI6IjEyIiwibmFtZSI6ImVtYWlsIiwibGFiZWwiOiIiLCJwbGFjZWhvbGRlciI6IkVtYWlsIiwidmFsdWUiOiIiLCJodG1sIjoiZW1haWwiLCJtYW5kYXRvcnkiOiIxIiwibWluX3NpemUiOiIiLCJtYXhfc2l6ZSI6IiIsImFkZF9jbGFzc2VzIjoiIiwiYWRkX3N0eWxlcyI6IiIsImFkZF9hdHRyIjoiIiwidm5fb25seV9udW1iZXIiOiIwIiwidm5fb25seV9sZXR0ZXJzIjoiMCIsInZuX3BhdHRlcm4iOiIwIn0seyJic19jbGFzc19pZCI6IjEyIiwibmFtZSI6IkNvbnNlbnRlbWVudCIsImxhYmVsIjoiQ29uc2VudGVtZW50IiwidmFsdWUiOiIiLCJ2YWx1ZV9wcmVzZXQiOiIiLCJodG1sIjoiY2hlY2tib3hsaXN0IiwibWFuZGF0b3J5IjoiMSIsImxhYmVsX2RlbGltIjoiIiwiZGlzcGxheSI6InJvdyIsImFkZF9jbGFzc2VzIjoiIiwiYWRkX3N0eWxlcyI6IiIsImFkZF9hdHRyIjoiIiwiaWNvbl9jbGFzcyI6IiIsImljb25fc2l6ZSI6IiIsImljb25fY29sb3IiOiIiLCJ0ZXJtcyI6IiIsIm9wdGlvbnMiOlt7Im5hbWUiOiJDb25zZW50ZW1lbnQiLCJsYWJlbCI6IkVuIHNvdW1ldHRhbnQgY2UgZm9ybXVsYWlyZSwgaidhY2NlcHRlIHF1ZSBsZXMgaW5mb3JtYXRpb25zIHNhaXNpZXMgZGFucyBjZSBmb3JtdWxhaXJlIHNvaWVudCB1dGlsaXNcdTAwZTllcyBkYW5zIGxlIGNhZHJlIGRlIG1hIGRlbWFuZGUgZXQgZGUgbGEgcmVsYXRpb24gcXVpIGVuIGRcdTAwZTljb3VsZS4gUG91ciBjb25uYVx1MDBlZXRyZSB2b3MgZHJvaXRzLCBub3RhbW1lbnQgZGUgcmV0cmFpdCBkZSB2b3RyZSBjb25zZW50ZW1lbnQgXHUwMGUwIGwndXRpbGlzYXRpb24gZGVzIGRvbm5cdTAwZTllcyBjb2xsZWN0XHUwMGU5ZXMgcGFyIGNlIGZvcm11bGFpcmUsIHZldWlsbGV6IGNvbnN1bHRlciBub3RyZSBwb2xpdGlxdWUgZGUgY29uZmlkZW50aWFsaXRcdTAwZTkuIn1dfSx7ImJzX2NsYXNzX2lkIjoiMTIiLCJ2YWx1ZSI6IjxwIHN0eWxlPVwidGV4dC1hbGlnbjogY2VudGVyO1wiPjxhIGhyZWY9XCJodHRwczpcL1wvc2F2b2lyZXRyZS1zb2kuY29tXC9wb2xpdGlxdWUtZGUtY29uZmlkZW50aWFsaXRlXC9cIj48c3BhbiBzdHlsZT1cImZvbnQtc2l6ZTogMTBwdDtcIj5MaXJlIGxhIHBvbGl0aXF1ZSBkZSBjb25maWRlbnRpYWxpdFx1MDBlOTxcL3NwYW4+PFwvYT48XC9wPiIsImh0bWwiOiJodG1sZGVsaW0iLCJtYW5kYXRvcnkiOiIwIn0seyJic19jbGFzc19pZCI6IjEyIiwibmFtZSI6InNlbmQiLCJsYWJlbCI6IkonZW4gcHJvZml0ZSA+PiIsImh0bWwiOiJzdWJtaXQiLCJhZGRfY2xhc3NlcyI6IiIsImFkZF9zdHlsZXMiOiIiLCJhZGRfYXR0ciI6IiIsImljb25fY2xhc3MiOiIiLCJpY29uX3NpemUiOiIiLCJpY29uX2NvbG9yIjoiIiwidGVybXMiOiIifV0sIm9wdHNfYXR0cnMiOnsiYmdfbnVtYmVyIjoiNCJ9fSwiaW1nX3ByZXZpZXciOiJvcGFjaXR5LWdyZXkucG5nIiwidmlld3MiOiIzMyIsInVuaXF1ZV92aWV3cyI6IjEwIiwiYWN0aW9ucyI6IjAiLCJzb3J0X29yZGVyIjoiNiIsImlzX3BybyI6IjAiLCJhYl9pZCI6IjAiLCJkYXRlX2NyZWF0ZWQiOiIyMDE2LTA1LTAzIDE1OjAxOjAzIiwiaW1nX3ByZXZpZXdfdXJsIjoiaHR0cHM6XC9cL3N1cHN5c3RpYy00MmQ3Lmt4Y2RuLmNvbVwvX2Fzc2V0c1wvZm9ybXNcL2ltZ1wvcHJldmlld1wvb3BhY2l0eS1ncmV5LnBuZyIsInZpZXdfaWQiOiIxMV8xMTM0NjgiLCJ2aWV3X2h0bWxfaWQiOiJjc3BGb3JtU2hlbGxfMTFfMTEzNDY4IiwiY29ubmVjdF9oYXNoIjoiNjU5Zjg4Y2Q4ZmI4NTBjOWZkZWFlMWE1NmE2OTJhNmQifQ==

« …j’ai commencé ce programme sans aucun à priori et beaucoup de curiosité. Au fur et à mesure des semaines, j’ai commencé à noter des changements dans la façon de voir mon corps et à être plus indulgente avec moi-même. Les exercices et les « Live » sont vraiment super pour progresser. Aujourd’hui je suis beaucoup plus tolérante envers moi-même et je me sens beaucoup mieux dans mon corps… »

Virginie